wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



Mon chien noir - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





Mon chien noir va voir en tournée les maçons des péchés capitaux la nuit traîner avec des cordes le miracle de terre et de ciel le
Dieu né du
Père Éternel.



«
Un sale chien la veille de
Pâques ! »
A l'entrée des maisons des juges balayé est mon chien noir par les femmes des huissiers de portes et les dames curieuses de
Jérusalem.



Deux pouilleux à gauche et à droite

et les gémissements sur ses pauvres jambes

Dieu saignant comme viande à boucherie

a le frisson de la triste mort

«
Va-t'en, chien noir, le
Sang
Esprit

« n'est pas pour le museau des bêtes ! »

Par peur des coups sur la route du calvaire

il ne se frotte pas aux souliers des gendarmes.



Après dans la salle des
Onze la belle
Sainte
Mère en châle de deuil donne du travail à l'un et à l'autre et sur la table elle mouche la chandelle
Votre place n'est pas là, chien noir



mais plutôt celle du pigeon blanc

qui porte un bout d'herbe en son bec.

«
J'annonce une révolution :

« autant que possible fermeture de l'enfer

« et bonheur ici-bas à celui qui veut bien faire. »






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img