wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



Le bigame - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





I



Au fond des grottes de la terre on a enterré le
Corps de
Dieu
Jésus-Christ descend aux enfers et c'est de là qu'il monte aux
Cieux



II



Un pigeon avec un anneau de liège avec une lettre près de son cour une lettre signée par le diable «
Ah
I tu m'apportes une triste nouvelle mon fiancé
Legoff est marié aux îles ! »
Jeanne
Kiloré dans sa fureur a tué le pigeon voyageur comme une morte elle est tombée sur le coffre à serrure dorée



La claire nuit du
Saint
Anniversaire
Noël où le
Seigneur a été sur terre

les gens de
Kerildert sont allés à la messe.
Sur la route à
Noël par bandes vont les gens

<
Qui est à la porte de la ferme pendant la nuit d'anniversaire

<
Est-ce vous, marin
Legoff, est-ce vous qui frappez si fort?

-
Où est
Jeanne
Kiloré qui m'a promis mariage ?



III



Malédiction sur vous,
Legoff, puisque vous êtes marié

aux îles

« malédiction de ma part à moi,
Jeanne
Kiloré

« et malédiction de la part de
Notre-Dame de la
Clarté

« votre corps en chair d'époux il sera mangé par les crabes

« cadavre pourri il sera, il sera mangé par les cancres

c malédiction sur votre bâtiment de famille à
La
Feuillée

« sur les récoltes et sur la ferme, sur le bétail et sur les

champs

« malédiction sur le bateau qui vous a porté et qui a nom


Lusitania »



IV



C'est là qu'une lame de fond est sortie de la mer

en vue de la falaise de
Notre-Dame

en vue des côtes de la
Clarté

en vue de la chapelle qui est là, tout en haut

c'est là qu'une lame de fond a sauté contre un bâtiment

Yvon
Legoff a été choisi par une lame de fond

Pour remporter jusqu'à l'enfer



En vue des îles
Kerguélen un grand bateau a sombré en vue des rochers qui sont alentour c'est là qu'un grand bâtiment a sombré et son nom est «
Lusitania »

Au fond des grottes de la
Terre on a enterré le
Corps de
Dieu
Jésus-Christ descend aux enfers et c'est de là qu'il monte aux deux

Quant à la ferme de famille ! pour la ferme de
La
Feuillée le feu a pris sa récolte 1
Quant à la ferme de la
Feuillée le feu a pris le toit de chaume et la maison n'est pas assurée.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img