wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



L'aubépin rose à quimper - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





Au coin du quai de verdure
Fleurissait un aubépin :
Ses branches ombraient les figures,
Le soir, des enfants riverains.



«
Voici la chauve-souris «
Et l'heure de se coucher... «
La balustrade est pourrie «
Je vous défends d'y toucher. »



Plus tard ! j'aimais
Rosemonde ! «
J'avoue que vous me plaisez ! »
Gerbe rose au-dessus de l'onde cachait, la nuit, nos baisers.



Au
Pays de mon
Enfance,
Plein de tristes sentiments,
Je revins à quarante ans,
Pauvre et veuf sans espérance.



«
Mère, dites-moi, ma mère, «
A-t-il fleuri, l'aubépin ? -
Pour faire un quai de rivière «
On l'a coupé ce matin. »



L'aurore s'agrandit d'un bruit de sabots lourds.
Un troupeau de chevaux dont la croupe était nue
Attendait pour glisser leur fuite dans la rue,
Que le soldat laissât la place à son parcours -
Un troupeau de chevaux que la faim exaspère
Couronnait la ville muette de leurs crinières,
Repartirent à l'amble en armant des harnais
Vers quel soleil plus noir ? et quel fleuve les prit ?
D'où venaient schrapnells d'un désespoir d'artillerie ?

Aux flancs d'une jument un poulain nouveau-né !
Si l'un avait l'aspect des chevaux de caserne
L'oil gardant le souvenir des embrasements,
L'autre sentait encore le trèfle et la luzerne
Des fontaines de sang coulaient d'un cheval blanc
Il trottait, élevant la mort entre les dents.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img