wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



La crise 2 - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





-
Pourquoi donc cette vie de jaunisse
Combien y a que l'on a ri.

La grippe, la ruine : le moindre mal est rhume.

Est-ce aux couleurs du ciel qu'il faut qu'on désespère.

Muser ?
Il s'agit bien de s'amuser !

Partout : défense de fumer

Ou tout comme !
Dieu dit : «
Sybarite

«
Regarde le chômeur et regarde la veuve

«
Souviens-toi de
Ninive, du jeûne et de l'épreuve. »

-
J'aimais mieux celles de jadis !
Quand on devait laver l'étang à la surface
D'arbres et fleurs de la forêt

En enlever tout le reflet
Pour mériter le
Paradis

-
Trouver la pomme en fil d'archal
Et la porter au maréchal.

-
Sans plis laisser et nulle trace
Dormir les draps linon d'Alsace

-
Dans le grenier compter le grain

-
Aimer sans rapporter chagrin

-
Gagner son pain étant poète

-
Sans rien posséder, payer dettes
Et des contributions directes.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img