wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



Genveur l'ivrogne - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





Épousez une pennerès ' comme il faut,

Prenez-la plutôt à la mode de
Paimpol,

avec un joli petit cou sans col,

Je serai l'ange tutélaire

qui bâtirai votre maison

avec des abeilles devant l'aire

et des meules dans leur saison,

des pommes de terre toute l'année

et des carottes et des navets.

Sacrées seront pour vous les paroles de
Jésus-Christ,

Je vous engage à suivre ce qu'il a commandé par écrit,

autrement vous serez damnés.

Sur la route de
Ploaré à l'enfer

Genvreur l'ivrogne passe en chemin de fer.

Les oiseaux sautaient parce que c'était le matin.

«
En vie tu avais le feu dans le corps,

autour tu l'auras si tu es mort.

Quant aux licheuses que tu as fait boire

pour les avoir,

tu verras la figure qu'elles font

sur les charbons.

Boucher écorcheur tu étais,

écorché tu seras par le peigne à lin des diables.

Ils aiguiseront leur meule avec ton bec à boisson.

D'en bas tu verras ta pennerès comme il faut

maigre de ventre faute de suffisance

et ses fardeaux d'enfants sur les épaules,

ta pennerès de
Paimpol,

mendier son pain sur la route de
France. »






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img