wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



Après la sainte communion - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





Mon
Dieu qui avez pris la forme de mon corps éclairez donc mes yeux pour qu'ils vous voient encore diminuez donc ma peau pour qu'elle vous sente là éclairez mon plafond du soleil de votre être puisqu'un jour il vous plut que la
Grâce y entrât.
Puisqu'avec vous mon
Dieu l'âme se sent renaître que la mienne, mon
Dieu, ne soit jamais sans vous. .
Pourquoi laisser ce qui suppure prendre la place de votre figure.



A tes ordres mon
Dieu ! voici que ton vin brille

et mon oil reste ouvert pour suivre ton rabot.

Mon corps est un acier fondu par la torpille

jambes et bras liés j'ai payé mon écot

chacun meurt en martyr, chacun meurt en rebelle.

Paupière, ma paupière tu ne cligneras plus.

J'ai séché jusqu'à l'os, j'ai lavé ma vaisselle

j'ai passé mon orgueil sous des roues d'autobus.

Plongez vers moi : les coqs lumineux de l'Amour

les paons, les faucons bleus, plongez vers mon enclume

de l'Océan l'Esprit, vous qui êtes l'écume

et je n'aurai pas pu t'atteindre par ma mort

car ma mort même à
Dieu ne livre pas mon âme.

Votre ciel est un pic dont les flancs sont peuplés.

Je suis un fugitif ! des reflets qui tremblotent

car ils ne sont pas l'ouf en flamme du réel.

Au-dessus et au-dessus du siècle fuyant l'un sur l'autre, des siècles par dizaines, et milliers millénaires fuyant par centaines est l'Esprit stable.
L'Esprit de votre
Esprit.
L'Esprit-Chair en fut séparé.
La chair esprit

de
Jésus-Christ Ça se passe entre personnes surnaturelles au-dessus et au-dessus du siècle, des siècles.
S'il veut lier à l'Esprit la chair humaine et que l'homme à l'esprit s'enchaîne l'Esprit-Chair n'a pas de passerelle que la
Douleur où tout s'emmêle

ô très rose à jamais morose
Venez vous rendre immortel par la non douloureuse osmose
Regardez pâlie, le
Miroir
Esprit, vous y verrez la chair divine

allongée, opaline jusqu'à se décalquer l'Esprit réintégrer le
Saint-Esprit.
De l'une à l'autre des
Personnes célestes va et vient la
Vierge éternelle et les femmes de la
Sagesse.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img