wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Marceline Desbordes-Valmore



Le dernier rendez-vous - Poéme


Poéme / Poémes d'Marceline Desbordes-Valmore





Mon seul amour ! embrasse-moi.

Si la mort me veut avant toi.

Je bénis
Dieu ; tu m'as aimée !

Ce doux hymen eut peu d'instants :

Tu vois ; les fleurs n'ont qu'un printemps,

Et la rose meurt embaumée.

Mais quand, sous tes pieds renfermée.

Tu viendras me parler tout bas,

Crains-tu que je n'entende pas ?



Je t'entendrai, mon seul amour !
Triste dans mon dernier séjour,
Si le courage t'abandonne ;
Et la nuit, sans te commander,
J'irai doucement te gronder,
Puis te dire : "Dieu nous pardonne !"
Et, d'une voix que le ciel donne,
Je te peindrai les deux tout bas :
Crains-tu de ne m'entendre pas ?



J'irai seule, en quittant tes yeux,
T'attendre à la porte des
Cieux,
Et prier pour ta délivrance.
Oh ! dussé-je y rester longtemps.



Je veux y couler mes instants À t'adoucir quelque souffrance ;
Puis un jour, avec l'Espérance,
Je viendrai délier tes pas ;
Crains-tu que je ne vienne pas ?



Je viendrai, car tu dois mourir,
Sans être las de me chérir ;
Et comme deux ramiers fidèles.
Séparés par de sombres jours,
Pour monter où l'on vit toujours,
Nous entrelacerons nos ailes !
Là, nos heures sont étemelles :
Quand
Dieu nous l'a promis tout bas,
Crois-tu que je n'écoutais pas ?






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Marceline Desbordes-Valmore
(1786 - 1859)
 
  Marceline Desbordes-Valmore - Portrait  
 
Portrait de Marceline Desbordes-Valmore


Biographie / Ouvres

Née à Douai en 1786, elle devient chanteuse puis comédienne et elle épouse en 1817 un certain Valmore, acteur dont elle fera passer le nom à la postérité.

Chronologie


mobile-img