Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 
 

Madeleine de L'Aubespine

Biographie, ouvres de Madeleine de L'Aubespine


Poésie / Poémes d'Madeleine de L'Aubespine





Naissance: 13 mai 1546
Décès: Villeroy le 17 mai 1596

Fille et épouse de secrétaires d'État, Madeleine de L'Aubespine baignait dans le monde politique de la Renaissance qui faisait grand cas des poètes. Philippe Desportes travaillait au service de son mari, le puissant marquis de Villeroy. Ronsard était un familier du couple. Rien d'étonnant que Madeleine de L'Aubespine se soit, elle aussi, consacrée à la poésie.

Poétesse française Madeleine de L'Aubespine, Épouse de Nicolas de Neufville, Seigneur de Villeroy, secrétaire d’État sous les règnes de Charles IX et de Henri III, elle devint dame d’honneur de Catherine de Médicis.

Mondaine, spirituelle et savante, elle tint un des salons les plus célèbres de son temps. Son hôtel, proche du Louvre, vit défiler les poètes les plus renommés ; Rémy Belleau lui dédia une de ses « pierres précieuses », Ronsard la considérait comme sa fille spirituelle et Philippe Desportes dont elle fut l’amie la célébra sous le nom de Callianthe et de Cléonice.

Les poèmes de Madeleine de l’Aubespine sont restés manuscrits de son temps et ne furent publiés pour la première fois qu'en 1926, par Roger Sorg.

Le talent de Madeleine ne manque pas d’originalité ; par la vivacité de son imagination, elle accède même à une poésie cosmique dont l’étourdissante fantaisie présage déjà celle de Théophile de Viau. Lune carrée, poissons qui volent dans les airs, eau sèche, en quelques traits elle crée un univers de l’absurde qui dépayse et captive.

Elle tient un salon littéraire mondain dans son hôtel proche du Louvre. De célèbres poètes de l'époque le fréquentent, comme Pierre Desportes, Rémy Belleau qui dédie à Madeleine une de ses "pierres précieuses", et surtout Ronsard qui lui écrit :

"Madeleine, ôtez-moi ce nom de l'Aubespine
Et prenez en sa place et Palmes et Lauriers..."









Madeleine de L'Aubespine
(1546 - 1596)
 
  Madeleine de L'Aubespine - Portrait  
 
Portrait de Madeleine de L'Aubespine


 

Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.