Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jules Verne

Hésitation - Poéme


Poéme / Poémes d'Jules Verne





Celle que j'aime a de grands yeux

Sous de brunes prunelles ;
Celle que j'aime sous les deux

Est la belle des belles.
Elle dore, embellit mes jours,

Oh ! si j'étais à même,
Mon
Dieu, je voudrais voir toujours

Celle que j'aime.



Celle que j'aime est douce à voir,

Il est doux de l'entendre ;
Sa vue au cœur fixe l'espoir

Que sa voix fait comprendre.
Son amour sera-t-il pour moi,

Pour moi seul, pour moi-même ?
Si j'aime, c'est que je la vois

Celle que j'aime.

Auprès d'elle, hélas ! je ressens

Une émotion douce ;
Absente, vers elle en mes sens

Quelque chose me pousse.
Pour moi dans le fond de son cœur

S'il en était de même ?
Aurait-elle un regard trompeur,



Celle que j'aime ?

Celle que j'aime, hélas ! hélas !

A son tour m'aime-t-elle ?
Je ne sais ; je ne lui dis pas

Que son œil étincelle.
Est-ce pour moi qu'il brille ainsi ?

Félicité suprême !...
Ailleurs l'enflamme-t-elle aussi,

Celle que j'aime ?



Si trompant ma naïveté

Par son hypocrisie,
Elle se sert de sa beauté

Pour me briser ma vie !
Son cœur peut-il être si noir ?
Oh ! non ; c'est un blasphème !
Un blasphème !... il ne faut que voir

Celle que j'aime.



Non, non, amour, amour à nous

Car en te faisant femme,
Dieu, je lui rends grâce à genoux,

Te donna de mon âme.
Accours ! je m'attache à tes pas

Dans mon ardeur extrême...
Peut-être, elle ne m'aime pas,

Celle que j'aime.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jules Verne
(1828 - 1905)
 
  Jules Verne - Portrait  
 
Portrait de Jules Verne


Biographie / Œuvres

Jules Verne naquit à Nantes le 8 février 1828. Son père, Pierre Verne, fils d'un magistrat de Provins, s'était rendu acquéreur en 1825 d'une étude d'avoué et avait épousé en 1827 Sophie Allotte de la Füye, d'une famille nantaise aisée qui comptait des navigateurs et des armateurs. Jules Verne eut un frère : Paul (1829 - 1897) et trois soeurs : Anna, Mathilde et Marie. À six ans, il prend ses premi

Chronologie

LA VIE ET L'OEUVRE DE JULES VERNE