Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean de La Gessee

Les jeunesses - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Jean de La Gessee





Qui comme une
Arïadne * à son aymé
Thésée, (Pour fuir ce labyrint) un fil me prestera ?



Qui comme au fin
Gregeoys l'herbe m'aportera,
Pour r'avoir (comme luy) ma raison délaissée ?



Qui comme un pront
Dauphin par la mer dispersée
De mes soingz ondoyantz, à bord me mènera,
Ainsi qu'un
Arion ** ? et qui m'emmènera
Pourvoler çà et là, comme un aelé
Persée ?



Ni
Homme mi-toreau, ni quelque
Calypson
Ni cruëlz
Mariniers, ni forfait ou soupçon
De quelque autre
Méduse, à cela ne m'apele.



Mais l'Aegyde * * *, et ce
Grec, le
Harpeur, et
Perse
N'esgalleront en rien mon dessein plus aisé
Sans filet, ni
Moly, ni poisson, ni double aesle.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean de La Gessee
(? - 1596)
Portrait de Jean de La Gessee