wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Jacques Réda



Tristesse d'homère - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Réda





Cet homme ici devant la mer qu'il ne voit plus, un jour
Le direz-vous heureux comme celui du temps des dieux
Qui va s'effacer dans ma nuit ?

À l'aube dont je sens
Contre mes paupières vibrer la gloire, je descends
Vers ce miroitement obscur la ruelle autrefois
Rose, emportant le jour éteint dans les yeux de
Patrocle
Et mon ombre en travers de la plaine étroite où le vent
Traîne le corps ensanglanté d'Hector dans la poussière. À présent, songes, laissez-moi devenir tout entier
Cette ombre sur le vain éclat de nos débris d'amphores,
Et parmi ce fracas de boucliers sur les galets
Rendre ma voix à l'ïambe d'écume, aux cris d'oiseaux
Qui déchirent la belle hécatombe de mots que fut
Homère.

À l'étrave d'un vaisseau noir abandonné
Mon front s'appuie, et du sable au ciel noir mes doigts

dessinent
Un signe pour toucher encor ta joue adorable,

soleil,
Mélancolie des morts.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Ouvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.

mobile-img