Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Prévert

Soleil de mars - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Prévert





Oranges des orangers citrons des citronniers olives des oliviers ronces des ronceraies
Mystères fastueux et journaliers

La vie est belle

je me tue à vous le dire

dit la fleur

et elle meurt

Sans répondre à la fleur

l'homme traverse le jardin

l'homme traverse la forêt

sans jamais adresser la parole à son chien

Survie verte

La grenade éclate pour la soif



la figue tombe

pour la faim

la fleur de l'artichaut

dans le ciel du matin

jette sa clameur mauve et dédaignée

Seulement pour la couleur

seulement pour la beauté

Secrets intacts

splendeur publique de l'histoire naturelle

Univers de
Cécile
Miguel

Elle était là

présente

dans la lumière ardente

Le paysage s'est jeté sur elle

et lui a dit

qu'elle était amoureuse de lui

Cest vrai je t'aime

a dit
Cécile
Miguel

et dans ses toiles

l'eau souterraine des
Alpes-Maritimes

murmure qu'elle l'aime aussi.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Prévert
(1900 - 1977)
 
  Jacques Prévert - Portrait  
 
Portrait de Jacques Prévert


Biographie / chronologie

Jacques ne veut rien savoir de tout ce qui s’appelle PRISON, il n’aime guère les prêtres et serviteurs d’ Église, car cela représente, à ses yeux, le pouvoir autoritaire, la passéisme le plus absolu et le conformisme le plus borné. La violence de l’anticléricalisme prévertien sera souvent rejetée avec dégoût et escamotée au profit de son intérêt pour les enfants, les fleurs ou les petits oiseaux.