Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Prévert

Les machinoutis - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Prévert





Self-man

grand milliardaire d'années-lumière

Dieu est drummer-major au
Deus
Faladium

tout comme au
Mortibus
Escaladorium
Et quand les enfants de la
Batterie entrent

dans la danse ça percute ça chauffe et la fête continue
Bien sûr la satellisation n'est pas la guerre mais le bal

des quasars bat son plein et la terre n'est pas loin

d'être à tue et à toi avec ses voisins
Mais
Certains privilégiés vivent à l'écart de cette savante

et sanglante mécanique
Ils n'écoutent pas le son du canon même s'ils pressentent

qu'un beau jour peut-être les canons du son les

tueront
Eux ou les leurs et en musique
Ou qu'ils auront droit grâce au
Laser

à la mort en couleur

Ainsi de
Maria



qui peint à la main dans le ciel encore bleu

des
Alpes-Maritimes les homo-sapiens de demain les inquiétants
Machinoutis les sur-développés-surhumains.







Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Prévert
(1900 - 1977)
 
  Jacques Prévert - Portrait  
 
Portrait de Jacques Prévert


Biographie / chronologie

Jacques ne veut rien savoir de tout ce qui s’appelle PRISON, il n’aime guère les prêtres et serviteurs d’ Église, car cela représente, à ses yeux, le pouvoir autoritaire, la passéisme le plus absolu et le conformisme le plus borné. La violence de l’anticléricalisme prévertien sera souvent rejetée avec dégoût et escamotée au profit de son intérêt pour les enfants, les fleurs ou les petits oiseaux.