Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Prévert

La petite bonne - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Prévert





Le dimanche matin on fait l'amour et parfois il y a la radio et le dimanche matin à la radio il y a souvent la messe

Dimanche dernier

il y avait un sermon

sur la concupiscence

Bien sûr nous entendions des voix

des voix qui nous disaient

Allô allô n'écoutez pas l'écoute

ces voix c'étaient les nôtres

mais nous avions aussi envie de rire

et nous n'avons pas tourné le bouton

Concupiscence

Quel beau mot disait le sermonneur

et qui évoque tant de choses



Le mot conque

le nom du coquillage que l'on porte à l'oreille pour entendre le bruit de la mer

le mot huppe

le nom de cet oiseau aux mœurs sauvages mais familières

le mot 18

le nom de la ville engloutie dans les flots et sans aucun doute par la colère divine

le mot
Hans

sans aucun doute non plus le nom d'un marin qui avait commis le péché causant ainsi la disparition de la ville en question

D'ailleurs le mot anse évoque aussi l'anse du panier qu'autrefois les petites bonnes n'hésitaient pas à faire danser et même (petit rire libre et primesau-tier) l'anse du récipient qui faisait tant rire autrefois il faut l'avouer un peu audacieusement les gens bien pensants

Et il répétait en pesant ses mots avec un plaisir plein de lenteur et de persévérance

Con-cu-pis-cence

Il parla aussi d'autre chose

nous conseillant d'aller à confesse

pour éviter le concubinage

et

nous apprit qu'on appelait autrefois concuré

le prêtre exerçant la charge de curé

concurremment avec d'autres abbés.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Prévert
(1900 - 1977)
 
  Jacques Prévert - Portrait  
 
Portrait de Jacques Prévert


Biographie / chronologie

Jacques ne veut rien savoir de tout ce qui s’appelle PRISON, il n’aime guère les prêtres et serviteurs d’ Église, car cela représente, à ses yeux, le pouvoir autoritaire, la passéisme le plus absolu et le conformisme le plus borné. La violence de l’anticléricalisme prévertien sera souvent rejetée avec dégoût et escamotée au profit de son intérêt pour les enfants, les fleurs ou les petits oiseaux.