Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Prévert

Chanson des cireurs de souliers - Chanson


Chanson / Poémes d'Jacques Prévert





Aujourd'hui l'homme blanc

Ne s'étonne plus de rien

Et quand il jette à l'enfant noir

Au gentil cireur de
Broadway

Une misérable pièce de monnaie

Il ne prend pas la peine de voir

Lee reflets du soleil miroitant à ses pieds

Et comme il va se perdre

Dans la foule de
Broadway

Ses pas indifférents emportent la lumière

Que l'enfant noir a prise au piège

En véritable homme du métier

La fugitive petite lumière

Que l'enfant noir aux dents de neige

A doucement apprivoisée

Avec une vieille brosse

Avec un vieux chiffon

Avec un grand sourire

Avec une petite chanson

La chanson qui raconte l'histoire

L'histoire de
Tom le grand homme noir



L'empereur des cireurs de souliers

Dans le ciel tout noir de
Harlem

L'échoppe de
Tom est dressée

Tout ce qui brille dans le quartier noir

C'est lui qui le fait briller

Avec ses grandes brosses

Avec ses vieux chiffons

Avec son grand sourire

Et avec ses chansons

C'est lui qui passe au blanc d'argent

Les vieilles espadrilles de la lune

C'est lui qui fait reluire

Les souliers vernis de la nuit

Et qui dépose devant chaque porte

Au
Grand
Hôtel du
Petit
Jour

Les chaussures neuves du matin

Et c'est lui qui astique les cuivres

De tous les orchestres de
Harlem

C'est lui qui chante la joie de vivre

La joie de faire l'amour et la joie de danser

Et puis la joie d'être ivre

Et la joie de chanter

Mais la chanson du
Noir

L'homme blanc n'y entend rien

Et tout ce qu'il entend

C'est le bruit dans sa main

Le misérable bruit d'une pièce de monnaie

Qui saute sans rien dire

Qui saute sans briller

Tristement sur un pied.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Prévert
(1900 - 1977)
 
  Jacques Prévert - Portrait  
 
Portrait de Jacques Prévert


Biographie / chronologie

Jacques ne veut rien savoir de tout ce qui s’appelle PRISON, il n’aime guère les prêtres et serviteurs d’ Église, car cela représente, à ses yeux, le pouvoir autoritaire, la passéisme le plus absolu et le conformisme le plus borné. La violence de l’anticléricalisme prévertien sera souvent rejetée avec dégoût et escamotée au profit de son intérêt pour les enfants, les fleurs ou les petits oiseaux.