Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Henri de Régnier

Repos après l'amour - Poéme


Poéme / Poémes d'Henri de Régnier





Nul parfum n'est plus doux que celui d'une rose

Lorsque l'on se souvient de l'avoir respiré

Ou quand l'ardent flacon, où son âme est enclose,

En conserve au cristal l'arôme capturé.



C'est pourquoi, si jamais avec fièvre et délice

J'ai senti votre corps renversé dans mes bras

Après avoir longtemps souffert l'âcre supplice

De mon désir secret que vous ne saviez pas,



Si, tour à tour, muet, pressant, humble, farouche,

Rôdant autour de vous dans l'ombre, brusquement,

J'ai fini par cueillir la fleur de votre bouche,

O vous, mon cher plaisir qui fûtes mon tourment.



Si j'ai connu par vous l'ivresse sans pareille

Dont la voluptueuse ou la tendre fureur

Mystérieusement renaît et se réveille

Chaque fois que mon cœur bat contre votre cœur,



Cependant la caresse étroite, ni l'étreinte

Ni le double baiser que le désir rend
Court

Ne valent deux beaux yeux dont la flamme est éteinte

En ce repos divin qu'on goûte après l'amour!









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Henri de Régnier
(1864 - 1936)
 
  Henri de Régnier - Portrait  
 
Portrait de Henri de Régnier


Œuvres