Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Guillaume Colletet

Les beautés emprun'tées - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Guillaume Colletet





Vous devez les appâts qui vous rendent si belle,
Aux puissantes faveurs de nature et des dieux ;
Vous devez au soleil la splendeur de vos yeux
Et votre teint de rose à la rose nouvelle.



Vous devez à
Junon votre grâce immortelle,
Vos belles mains d'albâtre à l'Aurore des cieux ;
Vous devez à
Thétis vos pieds impérieux,
Et votre renommée à ma
Muse éternelle.



Si vous rendez un jour ce que vous empruntez,
Aux rayons du soleil l'éclat de vos beautés,
Votre teint à ces fleurs que le printemps anime,



Votre grâce à
Junon, à l'Aurore vos mains,
Vos beaux pieds à
Thétis, votre gloire à ma rime,
Il ne vous restera que vos petits dédains.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Guillaume Colletet
(1598 - 1659)
 
  Guillaume Colletet - Portrait  
 
Portrait de Guillaume Colletet