Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Guillaume Colletet

La nuit et le jour - Poéme


Poéme / Poémes d'Guillaume Colletet





Claudine, absent de toi, je t'aperçois en songe,
Ton image éclatante erre devant mes yeux;
Ainsi je vois de nuit la lumière des cieux,
Ou je flatte mes sens d'un si plaisant mensonge.



Mais, ô fureur d'amour qui me pique et me ronge!
Lorsque je vois sans toi le soleil radieux,
Je ne vois rien qu'ombrage et qu'objets ennuyeux,
Qui redoublent les maux où mon âme se plonge.



Sacré flambeau du ciel, n'éclaire plus ici,
Puisque pour augmenter ma peine et mon souci,
Ton jour n'est plus pour moi qu'une nuit éternelle.



Tu nous montres en vain tes appas superflus ;
Soleil, ton éclat cède à l'éclat de ma belle,
Et je vois mon soleil quand je ne te vois plus.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Guillaume Colletet
(1598 - 1659)
 
  Guillaume Colletet - Portrait  
 
Portrait de Guillaume Colletet