Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Gaston Puel



Biographie, ouvres de Gaston Puel


Poésie / Poémes d'Gaston Puel





Naissance: Castres en 1924
Décès: ...

Gasto Puel, est un poète français. Il réside à Veilhes dans le Tarn.

Distinction: Prix Max Jacob 1967

Très jeune, il perd sa mère et sera élevé par sa grand-mère. Alors qu’il n’a guère plus de 20 ans, il fait la rencontre à la Libération de Joë Bousquet, André Breton et René Char avec lesquels il correspond. Dès 1947, il participe aux activités du groupe surréaliste. Il devra passer une année en sanatorium, à Sainte-Feyre, en raison d’une tuberculose découverte à la fin de la guerre.

Paysage nuptial (1947), La jamais rencontrée (1950), Ce chant entre deux astres (1962), Evangile du Très-bas (1976), Carnet de Veilhes (1993-1999). Il est également l'auteur d'un essai sur Lucien Becker (1962).

Pourtant Gaston Puel reste si peu connu. Ermite retiré dans l'odeur des prés, humain trop humain pour vouloir intriguer dans les milieux littéraires, il est une conscience essentielle. Homme vrai, regard vrai, lié à la terre et aux paroles absolues, il sait célébrer avec tendresse et partager cette « saveur mortelle » pour tout ce qui vit dans la fragilité, son inachevé, la cruauté aussi, mais aussi l'insatiable défi d'exister. « Journal d'un livreur » des émotions simples et de l'amour des autres les poèmes de Gaston Puel sont des présences, des souffles de vie. Lui est déjà ailleurs, serein :

les poèmes appartiennent aux lecteurs : qu’ils s’en débrouillent ! À leur valeur, s’il en est, je ne peux rien ajouter ou retrancher : les jeux sont faits… Mais voilà trop de mots pour dire ce qui fut mon vœu : faites comme si j’étais mort.(Entretien avec Alain Freixe).

Non, nous ferons toujours comme s'il était éternel. Gaston Puel nous aura appris à voir entre l'infime et l'infini.

Bibliographie

Poèmes, Confluence, Lyon, 1945
Paysage nuptial, G.L.M., 1947
La jamais rencontrée, Seguers, Paris, 1950
La Voix des pronoms, Le Lampadaire, Rodez, 1952
La rendonée de l’éclair, Les Cahiers de Rochefort, 1954
Ce chant entre deux astres, Henneuse, Lyon, 1956, réed. La Fenêtre ardente, 1962 et Thierry Bouchard 1978
D’un lien mortel, José Corti, 1962
Lucin Becker, Seghers, coll. Poètes d’aujourd’hui, 1962
Le cinquième château, Le Fenêtre ardente, Lavaur, 1967, Prix Max Jacob 1967
Terre-Plein, Thierry Bouchard, 1980
L’évangile du très-bas, Solaire, 1982
L’amazone, Tribu, Toulouse, 1982
Le cep de la nuit, Les Cahiers du Confluent, 1986
L’incessant, l’incertain, Sud, Marseille, 1987
L’âme errante, Le Dé bleu/Le Noroît, 1992
Carnet de Veilhes (I à IV), L’Arrière-Pays, 1993-2001
L’herbe de l’oubli, Thierry bouchard / Yves Prié, 1996
Le journal d’un livreur, L’Arrière-Pays, 1997
Cheyenne Autunn, Voix d’encre, 2003
Le Fin mot, L’Arrière-Pays, 2003
D’une saveur mortelle (anthologie de poèmes), L’Arrière-Pays, 2004
L’âme errante & ses attaches, L’Arrière-Pays, 2007







 



Gaston Puel
(1924 - ?)
 
  Gaston Puel - Portrait  
 
Portrait de Gaston Puel