Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

François de Vigny

Je ne suis pas le fils de dieu... - Poéme


Poéme / Poémes d'François de Vigny





Je ne suis pas le fils de
Dieu.
Trois fois maudit

Qui le dit à présent, et l'a jamais prédit!

Maudits soient à jamais les bergers et les mages

Qui des dieux sur ma crèche ont brisé les images;

Maudits leurs yeux troublés qui virent dans les airs

Une étoile suivant ma famille aux déserts,

Des fleurs tombants du ciel sur son front, et des anges

Baisants les deux pieds nus d'un enfant dans ses langes !



Hérode a massacré le
Sauveur et le roi.

Je ne sais qui c'était, mais ce n'était pas moi.

Qui suis-je ?
Un faible enfant conçu dans le mystère

D'un songe, et mis au jour comme un fruit adultère.

Car je suis fils de l'homme, et non le fils de
Dieu.

Le
Seigneur est un pédant abstrait

Dont le silence est l'art et l'ennui le secret ,

Et de qui la voix creuse en matière d'augure

Jette des mots plus secs que sa sèche figure,

Quand il lui faut parler avec de lents apprêts.

Comme un corbeau planté sur un maigre cyprès,

Il perche nuit et jour le nez dans sa poitrine

Sur un arbre sans fruits qu'il nomme sa doctrine

Dont la racine est morte et dont la pâle fleur

Engourdit les esprits par une fade odeur.

Dans ses pieds corrompus vit l'insecte en grand nombre,

Mais jamais être pur n'a vécu sous son ombre,

Hors un triste parleur, froid, pesant et disert

Qui prend un ton d'oracle en prêchant au désert. /

Si vous lisiez la
Bible, hommes toujours distraits,

Si vous cherchiez son mot au fond de ses secrets,

Si vous alliez souvent vous asseoir à l'église,

Voir ces rêves divins qu'un prêtre réalise,

Sur l'Ancien
Testament chercher le vaste sens

Du tabernacle d'or, du livre et de l'encens,

Voir l'humble couronné sur la croix d'un supplice,

Le tombeau dans l'autel, la fleur dans le calice,

Vous sauriez que jadis sur le front des humains

Les vieillards pour dormir imposaient leurs deux mains.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



François de Vigny
(1570 - ?)
 
  François de Vigny - Portrait  
 
Portrait de François de Vigny


Biografie / cronologie

Conformément aux préoccupations constamment manifestées par l'écrivain, nous avons étendu cette chronologie dans la direction du passé, à la recherche de la noblesse des ancêtres, et dans celle de l'avenir, à l'écoute des échos de l'œuvre renvoyés par la postérité.

Bibliographie