Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Claude Hopil

Sonnets spirituels - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Claude Hopil





Ceux qui nagent à gré, au courant des délices
De ce monde orageux, inconstant et mouvant,
Se gavent de ceux-ci, qu'un impétueux vent
Pousse au seuil des rochers, voisins des précipices.



Ceux-là, bouffis d'orgueil, font gloire de leurs vices,
Servent à leurs désirs, vont les bons poursuivant
Pour les rendre confus, malins les décevant
Par leur fausse imposture et leurs vains artifices.



De même qu'un tyran, du sommet d'une tour,
Se plaît à regarder un lion à l'entour
D'un esclave chétif, qu'il étreint et déchire,



Ces tigres animés, qui ont le bras puissant,
Devant
Dieu font ainsi démembrer l'innocent,
Mais ils seront un jour le sujet de son ire.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Claude Hopil
(1585 - 1633)
 
  Claude Hopil - Portrait  
 
Portrait de Claude Hopil