Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

André Mage de Fiefmelin

Sonnet xxxvii - Sonnet


Sonnet / Poémes d'André Mage de Fiefmelin





En sa postérité

L'erreur d'Adam punie

Destine nostre vie

A mal et vanité.



Dieu rend par équité

Au malheur asservie

L'ame qui ne desvie

De son bonheur tenté.



Le
Ciel nous chasse à force

Par l'escrit de divorce

A la terre donné.



La terre l'homme aterre,
L'enfer à mort l'enferré,
La
Croix le tient geiné.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



André Mage de Fiefmelin
(1560 - 1603)
Portrait de André Mage de Fiefmelin