wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Alain Bosquet



L'autre musique - Poéme


Poéme / Poémes d'Alain Bosquet





Ma vie, en toi plus rien ne me convainc.
Raconte-moi la tienne, mon poème,

cela vaut mieux ; rien de divin

à l'origine : du phonème,



du poumon qui se bloque, du cerveau.

Il fallait un détail : le coin de rue, le bref soupir, quelques chevaux pressés, le chemin qui s'obstrue.



Tu es né sans souffrance, par hasard, chez on ne sait quel couple : une voyelle de feu, un baiser en retard sur la tendresse, et tu n'appelles



personne à ton secours : tu es royal, de te savoir invisible, en porphyre

et à toi-même un idéal

qui de s'user veut se suffire.



Tu as frappé l'enfant comme un éclair et tu as perverti quelque jeune homme obéissant ou pur.
Ouvert à l'irréel, tu veux qu'on nomme



« albâtre » un papillon qui boit le sang, « villanelle » un arrêt devant la page,

« mémoire » un poisson caressant

dans un séisme que partagent



plaisir et honte, irraison et raison.
Pour celui qui t'écrit, tu évolues

sans qu'il devienne ta prison.

Le tremblement, l'ivresse élue



font de chaque syllabe une clarté : tu es pour toi ce qui déjà t'échappe,

conscience d'inconscient porté

au vertige du verbe, étape



vers l'inconnu que tu dois investir.
Car tu es le bonheur et le malaise,

la chance d'être et de mourir,

le fleuve qui soudain s'apaise,



l'océan et cela que sans espoir

dans la transe on voudrait enfin comprendre.
Entre tes mots, que puis-je voir, sinon mon

ombre avec ma cendre ?



Pas de biographie !
Commencement, tu es aussi la fin : l'autre musique,

sous la durée que tu démens,

l'oubli de soi par la mystique.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Alain Bosquet
(1919 - 1998)
 
  Alain Bosquet - Portrait  
 
Portrait de Alain Bosquet


La chronologie

1919 March 28th: the birth in Odessa, Russia of Anatole BISK (occasionally BISQUE), son of Alexandre and Berthe Turiansky. His paternal ancestors, originally from Alsace and Belgium, established themselves in the Ukraine in the middle of the nineteenth century to work in railroad construction there. His father was a manufacturer, but also a poet. It was he who first translated Rainer Maria Rilke i

Ouvres d'alain bosquet

Poésie

AperÇu biographique


mobile-img