wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Alain Bosquet



J'obéis au neutron - Poéme


Poéme / Poémes d'Alain Bosquet





Je ne sais pas comment cette cigogne s'installe dans mon crâne et pour quelle raison, à la place du cour, c'est la flèche qui cogne comme si l'horizon



tout à coup s'enroulait sous ma poitrine.
Je ne suis qu'un espace : on le loue, on le vend, on lui colle une affiche, et parfois l'aubépine le recouvre en bravant



l'intempérie.
Je ne suis que matière, et mes globules font, ligués contre l'esprit, un tintamarre affreux.
Les abeilles sont fières, qui m'arrachent ce cri,



lorsque je veux leur reprendre ma nuque.
Je ne suis que salive, et cette chair au choix, on

la marchande, on la soupèse, on la reluque ; à la fin elle échoit,



dans le meilleur des cas, à ce nuage, et, dans le pire, à quelque fleuve qui vomit le mauvais sang.
Je suis un être de passage et je cherche un ami.



Connaissez-vous quelqu'un qui, devant l'âme, n'éprouve pas d'horreur : un homme un peu déçu, dans la rosée du soir, lorsque les cloches blâment le village bossu,



la prairie borgne et la forêt qui tousse ?
Il viendrait près de moi, comme s'il protégeait mon

regard et ma peau, de sa présence douce, moi qui suis le rejet



de la nature où l'être est inutile dans son identité.
J'obéis au neutron, j'appartiens au bitume, et c'est une presqu'île qui me fait cet affront :



je ne suis que calcul - une chimie - bon pour l'ordinateur où tout est programmé : le poème, le dieu, l'amour de mon amie, qu'il m'interdit d'aimer.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Alain Bosquet
(1919 - 1998)
 
  Alain Bosquet - Portrait  
 
Portrait de Alain Bosquet


La chronologie

1919 March 28th: the birth in Odessa, Russia of Anatole BISK (occasionally BISQUE), son of Alexandre and Berthe Turiansky. His paternal ancestors, originally from Alsace and Belgium, established themselves in the Ukraine in the middle of the nineteenth century to work in railroad construction there. His father was a manufacturer, but also a poet. It was he who first translated Rainer Maria Rilke i

Ouvres d'alain bosquet

Poésie

AperÇu biographique


mobile-img