wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Alain Bosquet



Au dubitatif - Poéme


Poéme / Poémes d'Alain Bosquet





Dieu te demande un entretien ?
Qu'il sache attendre.
Explique-lui que tu conclus un compromis
Avec des scarabées qui espèrent te vendre
Quelques objets : leurs grands-parents ; c'est en amis



Qu'ils t'ont cédé parfois des lunes illégales

À bon compte.
Ce
Dieu te laisse indifférent;

Tu lui préfères ce poème, un beau scandale

Du verbe, un doux refrain.
Tu sais qu'il se méprend



Sur toi.
Tu n'oublies pas qu'il était ton collègue
En création.
Pourquoi s'est-il discrédité
Comme un faux-monnayeur ?
Est-ce d'être plus bègue
Que le vautour pris comme un rat ?
Dois-tu lutter



Contre ce concurrent ?
Tu gères ta fabrique
De miracles, mais lui qui travaille à façon.
Que peut-il contre toi ?
Tu tires ce tropique
D'une syllabe ; ces forêts, d'une chanson



Perçue dans ton sommeil.
Dieu n'est que ta fatigue,
Un être subalterne : il faudrait l'ausculter.
Leucémie du remords, sclérose par l'intrigue !
Un seul conseil pour lui : la maison de santé.



Dédain si malaisé !
Lequel de vous invente
L'autre ?
Dieu sans merci, arête de poisson
Au travers de ta gorge...
Est-ce toi qui te plantes
Comme un pal dans sa chair?
Tous deux, à l'unisson,



Vous ne distinguez plus - créateurs, créatures? -
L'esclave du tyran.
Qui vous aura privés,
Lui, de toi ? toi, de vous ?
Devenir son épure, Était-ce un rêve au fond d'un rêve mal rêvé ?



II est en toi ce que tu redoutais : faiblesse
Et clownerie.
Tu es en lui le seul hasard
Qu'il respecte.
Raison de la raison qui blesse,
Tu serais son poème, et lui ton ouvre d'art ?



Tu chasses
Dieu qui est ton ombre illégitime
Et qui a fait le vou de rester ton oblat.
Tu es immunisé contre toi, tu t'abîmes À te trouver des remplaçants pour l'au-delà.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Alain Bosquet
(1919 - 1998)
 
  Alain Bosquet - Portrait  
 
Portrait de Alain Bosquet


La chronologie

1919 March 28th: the birth in Odessa, Russia of Anatole BISK (occasionally BISQUE), son of Alexandre and Berthe Turiansky. His paternal ancestors, originally from Alsace and Belgium, established themselves in the Ukraine in the middle of the nineteenth century to work in railroad construction there. His father was a manufacturer, but also a poet. It was he who first translated Rainer Maria Rilke i

Ouvres d'alain bosquet

Poésie

AperÇu biographique


mobile-img