Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Yves Untel PASTEL

Les glorieux oubliés ! - Poéme Divers



Poémes Divers de Yves Untel PASTEL




Combattants, n’abandonnez pas le champ de bataille aux charognards
Ils dépècent déjà vos morts et souillent la mémoire de vos martyres

Quand paix et justice avancent de cent pas,
Guerres et barbarie bondissent de mille
Et reprennent les terres conquises

Ne baissez point la garde à l’approche du crépuscule
C’est à la tombée de la nuit qu’il faut redoubler de vigilance

Souvenez-vous de nos pères morts à Dardanelles
Anéantis à l’assaut de Verdun
Où donc est leur vrai réconfort par-delà leurs tombes ?
Où donc est la vraie la récompense à leur sanglant sacrifice ?

Leurs yeux enfoncés par les obus se tournent
Vers la terre qu’ils ont abreuvée ;
Ils tournent le regard vers ceux qui gouttent à la liberté retrouvée.

Les fils espèrent la reconnaissance d’une nation oublieuse et ingrate
Mais à demi-mot elle reconnaît un don qui ne peut avoir de prix
À voix arrogante elle rappelle que le sang étranger
Ne se mêle pas aux flots de ceux
Qui se disent fils de roi.

Et nous que sommes-nous donc
Sinon les parias éternels ? Ceux qu’on subjugue et méprise ?
Ceux qu’on appelle au secours la promesse entre les dents ?

Les chiens sont dans la plaine
La chair de nos pères encore palpitante
Dans leurs mâchoires hargneuses
Qu’un sang impur abreuve nos sillons clament-ils
Et ceux dont le sang généreux bénit et sauve leurs terres meurtries
Ils les refoulent, les rejettent hors des champs d’honneur !

Et nous que sommes-nous quand l’aube se réveille
Et que les bombes se sont tues ?
Nous sommes les combattants défaits non point par l’ennemi
Mais par l’allié dont la gratitude n’est que traîtrise et duplicité.
Mais la terre que nous avons nourrie de sang fier se souviendra
Parce que les arbres morts vaillamment
Laissent grimper des pousses fermes, hardies
Et instruites des hauts faits de leurs pères :
Ils battirent la nation arc-en-ciel
À l’encre du sang pluriel.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Yves Untel PASTEL

Liste des auteurs
poètes classiques
A B C D E
F G H I J
K L M N O
P Q R S T
U V W X Y
Z        



Liste des poètes moderne