Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Victor Segalen

Ode lvii - Ode


Ode / Poémes d'Victor Segalen





Après ces cris, ces hurlements, ces imprécations orantes...

Une seule, un seul vœu : à ton image,
Thibet ; sur le plan des châteaux surnaturels

Laisse-moi bâtir et orner la petite chambre que tout homme bâtit en lui-même.

Ou — brute populaire — ne bâtit pas.
Moins haute que le
Potala, qu'elle soit bâtie sur son arête...

Au dedans, — beurrée de douceurs, copieuse et sucrée, mijotante et mystiquement mûre,

Avec des recès plus noirs et plus riches, — l'éclat des coups sur l'œil fermé, le jaillissement...

Avec son orchestre de voix mélopéennes, — mais amoureuses, rugissantes au seul démon d'amour

Avec des conjurations dépeçantes pour mes ennemis

Qu'ils soient, ceux-là, mis en pièces !...
Que la demeure de mon âme devienne cette hymne
Thibétaine !

Mais au dehors, les fenêtres et le toit pur...
S'ouvrent tout grand sur tes abîmes

Tes vallons, tes creux, la carrure de ce pays,
Que du bout de mes doigts écrivant, mais frémissant de paroles pulpées

De mes deux mains saisissant et secouant ton immense sujet, pays de
Bod

J'ai tenté d'enlacer en
Poème, cet hymne exutoire...
D'autres parmi les hommes, ont choisi leurs dieux parmi les hommes !

Et !
Thibet, c'est dans la face de la
Terre



Que choisissant son visage le plus majestueux, le plus expressif,

Je t'ai fait.
Pèlerin découragé, la
Hauteur, le
Symbole, — le
Dieu.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Victor Segalen
(1878 - 1919)
 
  Victor Segalen - Portrait  
 
Portrait de Victor Segalen


Biographie / chronologie

1878
14 janvier. Naissance à Brest de Victor Segalen. Son père était breton, sa mère, mi-bretonne, mi-champenoise. Elle était autoritaire, étroitement catholique et dominait les siens. Bonne musicienne, elle fit faire de.la musique à son fils dés son plus jeune âge.
Eludes classiques dans un établissement dirigé par des Jésuites à Brest.

Bibliographie / Œuvres

ŒUVRES DE VICTOR SECALEN.