Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Victor Segalen

Ode liii - Ode


Ode / Poémes d'Victor Segalen





Mais que sont rêves et tes dieux ! que sont les ferveurs des poètes

Thibet, au niveau de tes sommets !
Quel imaginaire enfanté dans les montagnes et les crêtes

Crève et règne au prix de tes...
Les plus enfantines extases, lesplus célestes aventures

Montent avec peine à tes jointures...
L'homme désire et puis meurt !
L'homme veut et ne fait pas l'homme aspire.

Toi, seul, au plus haut... tu es.
Que les autres escaladeurs chevauchent des mots dans leurs songes.

Je monte en frappant ton sol cracpjant
Ou bien que dans l'air s'évertuent les hymnes sonnant la merveille

Je scande le tréteau...
Tremplin de la terre, château ferme, — seul mont qui dans le déluge de boue

Se dresse, accessible et diadème...
Quand tout sera mort...











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Victor Segalen
(1878 - 1919)
 
  Victor Segalen - Portrait  
 
Portrait de Victor Segalen


Biographie / chronologie

1878
14 janvier. Naissance à Brest de Victor Segalen. Son père était breton, sa mère, mi-bretonne, mi-champenoise. Elle était autoritaire, étroitement catholique et dominait les siens. Bonne musicienne, elle fit faire de.la musique à son fils dés son plus jeune âge.
Eludes classiques dans un établissement dirigé par des Jésuites à Brest.

Bibliographie / Œuvres

ŒUVRES DE VICTOR SECALEN.