Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Tristan Janco

Memoire du mois de mars - Poéme


Poéme / Poémes d'Tristan Janco





Une clairière, c'est à cet endroit là
Qu'on a creusé les fondations du silence
Que la lumière fut ensevelie
Dans la nuit du temps



C'est à cet endroit là
Que le cri de la noria des oiseaux
Réveille l'insoutenable douleur
L'abri des exilés des vieilles bourgades



C'est à cet endroit là

Qu'entre les dalles et les fissures de la terre

L éternité fait vibrer l'absence

La redoutable mémoire de la plus haute mort



C'est à cet endroit là

Qu'à l'issue de l'hiver brûlant

L'herbe tâtonne avant de tisser

La mémoire immobile du mois de mars










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Tristan Janco
(? - ?)
 
  Tristan Janco - Portrait  
 
Portrait de Tristan Janco