Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Tristan Janco

Mémoire de juillet - Poéme


Poéme / Poémes d'Tristan Janco





Des trains à bestiaux bondés
Chargés de cargaisons humaines
Pressent les rails vers les camps
De la paisible
Pologne



Dans le plus torride des étés

Les châles de prière sont en lambeaux

Des feuillets du
Livre sacré

Volent au dessus des cheminées



Dans la discordance de l'angoisse
L'innocence a été foudroyée
Une absence qui agonise sans fin
Dans les tombes creusées dans les airs



Au-delà du destin des ombres
Une étoile d'or illumine
Les visages transparents de l'errance
La parole épousant le silence

Mémoire brisée, insoutenable
Mémoire du mois de millet










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Tristan Janco
(? - ?)
 
  Tristan Janco - Portrait  
 
Portrait de Tristan Janco