Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Tristan Janco

Le chant du peuple juif assassiné - Poéme


Poéme / Poémes d'Tristan Janco





Tu nous a laissé, enfoui sous les racines
D'un vieil arbre d'un camp pour étrangers
D'une paisible ville française,
Le poème de ta vie



Le cri de douleur de ton peuple
Insulté, frappé sans pitié, humilié
Chassé de ses demeures enfoncées
Jeté sur les chemins de la déportation



Tu as vu ces chemins noirs de monde

Ruisselant de tant de souffrances

Chemins qui menaient vers une destination inconnue

De la solution finale



Tu as fait partie de ce voyage sans retour

Dans des wagons scellés succombant sous le poids

De cargaisons humaines assoiffées

Avec les mains tordues, tendues vers le ciel



Tu as contemplé la victime et le bourreau
Et avant de partir sur l'autre rive
Tu as pris ta harpe et tu as chanté
Le chant du peuple juif assassiné










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Tristan Janco
(? - ?)
 
  Tristan Janco - Portrait  
 
Portrait de Tristan Janco