Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Tristan Corbière

Vendetta - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Tristan Corbière





Tu ne veux pas de mon âme
Que je jette à tour de bras :
Chère, tu me le payeras!...
Sans rancune — je suis femme! —



Tu ne veux pas de ma peau :
Venimeux comme un jésuite,
Prends garde!... je suis ensuite
Jésuite comme un crapaud,



Et plat comme la punaise,
Compagne que j'ai sur moi,
Pure... mais, — ne te déplaise, —
Je te préférerais,
Toi!




Je suis encor,
Ma très-Chère,
Serpent comme le
Serpent
Froid, coulant, poisson rampant
Qui ht pécher ta grand'mère...



Et tu ne vaux pas,
Pécore,
Beaucoup plus qu'elle, je croi...
Vaux-tu ma chanson encore?...
Me vaux-tu seulement moi!...











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Tristan Corbière
(1845 - 1875)
 
  Tristan Corbière - Portrait  
 
Portrait de Tristan Corbière


Biographie / Œuvres

1845.