Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Tristan Corbière

Rondel - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Tristan Corbière





Il fait noir, enfant, voleur d'étincelles !

Il n'est plus de nuits, il n'est plus de fours;

Dors... en attendant venir toutes celles

Qui disaient:
Jamais/
Qui disaient:
Toujours !



Entends-tu leurs pas?...
Ils ne sont pas lourds :
Oh! les pieds légers! —
F
Amour a des ailes...
Il fait noir, enfant, voleur d'étincelles!



Entends-tu leurs voix?...
Les caveaux sont sourds.
Dors:
Il pèse peu, ton faix d'immortelles;
Ils ne viendront pas, tes amis les ours,
Jeter leur pavé sur tes demoiselles...
Il fait noir, enfant, voleur d'étincelles













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Tristan Corbière
(1845 - 1875)
 
  Tristan Corbière - Portrait  
 
Portrait de Tristan Corbière


Biographie / Œuvres

1845.