Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Tristan Corbière

Le convoi du pauvre - Poéme


Poéme / Poémes d'Tristan Corbière





Ça monte et c'est lourd —
Allons,
Hue! —
Frères de renfort, votre main?...
C'est trop!... et je fais le gamin;
C'est mon
Calvaire cette rue!



Depuis
Notre-Dame-Lorette...


Allons! la
Cayenne est au bout,
Frère! du cœur! encor un coup!...


Mais mon âme est dans la charrette :

Corbillard dur à fendre l'âme.
Vers en bas l'attire un aimant;
Et du piteux enterrement
Rit la
Lorette notre dame...

C'est bien ça —
Splendeur et misère! —
Sous le voile en trous a brillé
Un bout du tréteau funéraire;
Cadre d'or riche., et pas payé.

La pente est âpre, tout de même,
Et les stations sont des fours,
Au tableau remontant le cours
De l'Elysée à la bohème...


Oui, camarade, il faut qu'on sue
Après sou harnais et son art!...
Après les ailes : le brancard !
Vivre notre métier — ça tue...

Tués l'idéal et le râble!

Hue!...
Et le cœur dans le talou!


Salul au convoi misérable
Du peintre écrémé du
Salon!


Parmi les martyrs ça te range;
C'est prononcé comme l'arrêt

De liafaël, peintre au nom d'ange,
Par le
Peintre au nom de... courbet!













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Tristan Corbière
(1845 - 1875)
 
  Tristan Corbière - Portrait  
 
Portrait de Tristan Corbière


Biographie / Œuvres

1845.