Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Tristan Corbière

Hidalgo - Poéme


Poéme / Poémes d'Tristan Corbière





Ils sont fiers ceux-là!... comme poux sur la gale!

C'est à la don-juan qu'ils vous font votre malle.

Ils ne sentent pas bon, mais ils fleurent le preux :

Valeureux vauriens, crétins chevalereux!

Prenant sans demander — toujours suant la race, —

Et demandant un sol, — mais toujours pleins de grâce..

Là, j'ai fait le croquis d'un mendiant à cheval :


Le
Cid... un cid par un été de carnaval :


Je cheminais — à pied — traînant une compagne;
Le soleil craquelait la route en blanc-d'Espagne;

Et le cid fut sur nous en un temps de galop...
Là, me pressant entre le mur et le garrot :




Ah! seigneur
Cavalier, d'honneur! sur ma parole!
Je mendie à genoux : un oignon... une obole?... — (Et son cheval paissait mon col.) —
Pauvre animal,

Il vous aime déjà !
Ne prenez pas à mal... —Au large !—Oh ! mais : au moins votre bout de cigare?...
La
Vierge vous le rende. —
Allons : au large! ou : gare!... (Son pied nu prenait ma poche en étrier.)


Pitié pour un infirme, ô seigneur-cavalier...


Tiens donc un sou... —
Senor, que jamais je n'oublie
Votre
Grâce!
Pardon, je vous ai retardé...

Senora :
Merci, toi! pour être si jolie...
Ma
Jolie, et :
Merci pour m'avoir regardé!











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Tristan Corbière
(1845 - 1875)
 
  Tristan Corbière - Portrait  
 
Portrait de Tristan Corbière


Biographie / Œuvres

1845.