Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Sully Prudhomme

Soupir - Poéme


Poéme / Poémes d'Sully Prudhomme





Ne jamais la voir ni l’entendre,

Ne jamais tout haut la nommer,

Mais, fidèle, toujours l’attendre,

Toujours l’aimer.



Ouvrir les bras et, las d’attendre,

Sur le néant les refermer,

Mais encor, toujours les lui tendre,

Toujours l’aimer.



Ah ! Ne pouvoir que les lui tendre,

Et dans les pleurs se consumer,

Mais ces pleurs toujours les répandre,

Toujours l’aimer.



Ne jamais la voir ni l’entendre,

Ne jamais tout haut la nommer,

Mais d’un amour toujours plus tendre

Toujours l’aimer.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Sully Prudhomme
(1839 - 1907)
 
  Sully Prudhomme - Portrait  
 
Portrait de Sully Prudhomme