Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Stéphane Mallarmé

Dons de fruits glacés au nouvel an - Poéme


Poéme / Poémes d'Stéphane Mallarmé




Hier, voyez-la ! demain

Du clavecin elle écoute

Chanter le bois surhumain

Et, songeuse, ne se doute

Qu'un fruit d'or tombe en sa main.

Ces vils fruits ne sont que mensonges
Pour un œil ravi d'épier
Tout l'éclatant jardin du songe
Qui mûrit sur votre papier.

A
M"
Madier de
Montjau

Sous un hiver qui neige, neige,
Rêvant d'Edens quand vous passez !
Pourquoi,
Madame
Madier, n'ai-je
A donner que des fruits glacés..



L'an nouveau qui vous caressa
Toujours la même sans rature
Apporte aussi ce fruit et sa
Monotone littérature.

* À
M"
Léopold
Dauphin

Je ne crois pas qu'une brouette
D'espoirs, de vœux, de fleurs enfin
Verse à vos pieds ce que souhaite
Notre cœur,
Madame
Dauphin.

*

Loin d'aucuns palmiers ou du cierge
Que l'aloès érige fin
Ce fruit tombe chez la concierge
Des houris et dames
Dauphin.

*

Ce bon
Dauphin ne s'embarrasse
Deux peignent

une chante mais
La maman partage la grâce À table comme un entremets.

.

Trois sœurs, chacune se dispute À son tour que vous la baisiez,

Votre rire est la même flûte
Que jadis venant de
Béziers.

À celles dont il se moquait
Quand il s'évada pour être ange
Le défunt petit perroquet
Jette de là-haut cette orange.

Que ce fruit toute la
Provence À
Paris goûté par
Gina
Lui semble quelque redevance
Au beau ciel qui l'imagina.

Sur le chignon blond de
Jeannie
Un diamant scintille à nos
Regards quand avec le génie
Elle dompte les pianos.

.

Mil huit cent quatre vingt neuf
Ne saurait sans un blasphème
Exprimer de souhait neuf À vous,
Madame, la même.

Aujourd'hui l'amitié triche
Comme un crabe nous voulons

Que cet
An de la bourriche
Pour vous sorte à reculons.

.

Toute gracieuseté qu'on fit

Se change l'hiver en fruit confit.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Stéphane Mallarmé
(1842 - 1898)
 
  Stéphane Mallarmé - Portrait  
 
Portrait de Stéphane Mallarmé


Biographie / chronologie

1842
- Naissance à Paris le 18 mars.

Orientation bibliographique / Œuvres

Œuvres :
Deux éditions principales, disponibles en librairie : Poésies, Edition de 1899, complétée et rééditée en 1913, puis à plusieurs reprises par les éditions de la Nouvelle Revue française (Gallimard) ; préface de Jean-Paul Sartre pour l'édition dans la collection « Poésie/Gallimard ». Œuvres complètes (un volume), Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard. Edition établie et présentée par