Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Stéphane Mallarmé



Biographie / chronologie de Stéphane Mallarmé


Poésie / Poémes d'Stéphane Mallarmé





1842

- Naissance à Paris le 18 mars.



1847

- Il perd sa mère le 2 août.



1857

- Mort de Maria, sa sœur cadette. L'année suivante, il part

pour Sens vivre avec son père, qui l'inscrit au lycée. Premiers

poèmes.



1861

- Amilié d'Henri Cazalis (le futur poète Jean Lahor). Lecture des Fleurs du Mal de Baudelaire.



1862



- Amitié d'Eugène Lefébure. Liaison et fugue avec Maria Gerhard, une Allemande. Les deux jeunes gens partent pour Londres et y passent l'hiver.



1863

- Le père de Mallarmé décède en avril. Stéphane épouse Maria Gerhard, le 10 août, à Londres.

- A partir de décembre, suppléant pour les cours d'anglais au collège de Tournon.



1864

- Entreprend le poème Hérodiade ; écrit l'Azur, et noue ses premières véritables relations littéraires : avec Frédéric Mistral, Villiers de l'Isle-Adam, Catulle Mendès...

- Sa fille Geneviève naît le 19 novembre.



1866

- Nommé à Besançon. La revue la plus importante du moment. Le Parnasse contemporain., publie onze poèmes, réel début du poète sur la scène littéraire.



1867

- Nommé au lycée d'Avignon. Premiers poèmes en prose (et publication dans la Revue des lettres et des Arts).



1869

- La difficile élaboration d'une œuvre en quête d'absolu passe par l'étape d'Igitur ou la Folie d'Elbehnon ; parallèlement, Mallarmé polit les pièces qui composeront les Poésies, et travaille ses traductions d'Edgar Poe.



1871

- Enfin nommé à Paris, comme chargé de cours au lycée Fontanes (Condorcei). Naissance de son fils, Anatole, le 16 juillet.



1873

- Se lie avec Edouard Manet. Le peintre illustrera sa version du Corbeau de Poe, son poème L'Après-midi d'un faune, et en 1876 exécutera le célèbre portrait de Mallarmé (Musée

d'Orsay, autrefois au Jeu de Paume).



1874

- Mallarmé et sa femme découvrent Valvins, où ils vont

acquérir une maison. Un musée Mallarmé et le jardin

reconstitué doivent y être inaugurés en 1992. 1877 - Mallarmé, qui habite 89 rue de Rome, à Paris, ouvre chaque

mardi son salon à des poètes et des artistes. Parnassiens,

symbolistes (qui le considèrent comme leur maître sans qu'il

appartienne à leur courant), Gide, Claudel, Valéry Degas,

Odilon Redon sont accueillis rue de Rome. 1879 - Il perd son fils âgé de huit ans.

- La musique prend une place importante dans ses soirées. Il est « wagnérien ».



1883

- Mort de Manet.



1887

- Publie Album de vers et de prose, et Poésies de Stéphane Mallarmé.



1888

- Publie ses traductions (en prose) des Poèmes d'Edgar Poe.



1893

- Publie Vers et prose ; sa retraite de l'enseignement lui est accordée.



1894

- Conférences en Grande-Bretagne.



1896

- Elu « Prince des poètes » (il succède à Verlaine).



1897

- Publie Divagations.



1898

- Mallarmé décède dans sa maison de Valvins le 9 septembre.



1899

- Publications des Poésies de Stéphane Mallarmé.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Stéphane Mallarmé
(1842 - 1898)
 
  Stéphane Mallarmé - Portrait  
 
Portrait de Stéphane Mallarmé


Biographie / chronologie

1842
- Naissance à Paris le 18 mars.

Orientation bibliographique / Œuvres

Œuvres :
Deux éditions principales, disponibles en librairie : Poésies, Edition de 1899, complétée et rééditée en 1913, puis à plusieurs reprises par les éditions de la Nouvelle Revue française (Gallimard) ; préface de Jean-Paul Sartre pour l'édition dans la collection « Poésie/Gallimard ». Œuvres complètes (un volume), Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard. Edition établie et présentée par