Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Siméon-Guillaume de La Roque

Sonnet xxxi - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Siméon-Guillaume de La Roque





S'il me souvient de vous, ces plaines et ces bois
Vous en pourront donner fidelle témoignage,
Et les rochers aussi de ce désert sauvage,
Que je fay rompre au son de ma dolente vois.



Amour le sçait encor, qui mille & mille fois
M'a veu d'un cœur devôt adorer vostre image
Et lors que vous viendrez en ce plaisant bocage,
Vous verrez vostre nom escrit en mille endroits.



Il me souvient de vous au mal qu'Amour me donne,
Las ! ce doux souvenir jamais ne m'abandonne,
D me meine à la nuit, et de la nuit au jour.



C'est le bien de mon cœur, l'aliment de ma flame,
Bref en ce souvenir se transforme l'Amour :
C'est son intelligence et l'ame de son ame.












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Siméon-Guillaume de La Roque
(1551 - 1611)
Portrait de Siméon-Guillaume de La Roque