Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Siméon-Guillaume de La Roque

Sonnet xi - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Siméon-Guillaume de La Roque





Madame, ce matin je vous offre une fleur
Qui du sang de
Narcis a prins son origine :
Pour vous y comparer
Amour vous la destine,
Et vous vient consacrer son tige et sa couleur.



Vous semblez un
Narcis de grâce et de rigueur,
Il avoit comme vous l'apparence divine
De sa vive beauté l'onde fut la ruine,
Et je crains qu'un miroir cause votre malheur.



De moi je suis
Echo dolente forestière :

Qui va cherchant partout votre grâce meurtrière
Pour trouver du relasche à ma captivité.



Mais vous voyant tousjours plus fiere et inhumaine,
Je désire sans plus que je sois la fontaine,
Ou les dieux puniront vostre sévérité.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Siméon-Guillaume de La Roque
(1551 - 1611)
Portrait de Siméon-Guillaume de La Roque