Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Siméon-Guillaume de La Roque

Sonnet lxii - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Siméon-Guillaume de La Roque





Amour m'a fait un second
Promethee

Que le
Vautour va sans fin dévorant,

Un
Papillon qui meurt s'enamourant

De la clarté qui luy est présentée.



Un seul
Phénix à la flamme apprestee

Qui pour autruy tout soudain va mourant,

Icare aussi dont la cheute esventee

Refroidit ceux qui haut vont aspirant.



Je suis encor un
Tantal' misérable,

Sisiph' courbé sous le faix qui l'accable,

L'Oyseau qui chante approchant son trépas,



Bref il m'a fait semblable à la
Tortue,

Car des beautez que j'adore icy bas

Tant seulement j'en jouys par la veue.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Siméon-Guillaume de La Roque
(1551 - 1611)
Portrait de Siméon-Guillaume de La Roque