Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Siméon-Guillaume de La Roque

Amours de narcize - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Siméon-Guillaume de La Roque





O miracle plaisant ! durant ceste nuict brune
De voir mon beau soleil tout bruslant de clairté
Se mesler doucement aux rayons de la lune
Sans chasser l'espaisseur de ceste obscurité :



O courtoyse
Déesse au
Croissant argenté !

Las ! qui me fait jouyr de faveur non commune
Voyant avec tant d'yeux, d'aise et de liberté
Ce que le jour cruel contend à ma fortune.



Puisque si librement tu la touche, et la voy,
Pour alléger mon cœur, bel astre, apporte moy
De tes rais amoureux un baiser de sa bouche.



Puis m'apportant ce bien ne tourne plus la bas,
O
Lune, je voudroys alors qu'elle se couche
Où me porte ces rais estendre encor' les bras.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Siméon-Guillaume de La Roque
(1551 - 1611)
Portrait de Siméon-Guillaume de La Roque