Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Roland Dubillard

Baignoire - Poéme


Poéme / Poémes d'Roland Dubillard





La baignoire s'est endormie

Avant ce baigneur de minuit.

Lui, les yeux grands ouverts.

Il écoute, dans la lumière,

Un bruit qui ressemble à celui

Que ferait un nuage en visite,

La nuit, dans un couloir d'un magasin de meubles.

Et quand la vidange a fini d'effacer l'eau du bain,

Qu'elle reste la bouche ouverte et respire

Comme un visage d'ange,

Le baigneur nu, lentement, cesse d'entendre

Ce que n'entendent pas les dormeurs;

Il écoute maintenant quelque chose d'autre et de

lointain...
Est-ce encore un nuage qui parle ?
C'est une foule à peine distante qui murmure ;
Ou plutôt une voix étrangère dans cette foule,
Une voix qui ne sait pas parler ; mais lui
De toutes ses oreilles, nu dans son absence d'eau,
Par l'oreille du trop-plein
Il entend des mots d'amour
Qui s'adressent à lui seul
Depuis l'autre côté de la nuit;
Les mots qu'il sait bien qui sont les seuls vrais mots

d'amour et qu'il ne connaissait pas.












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Roland Dubillard
(1923 - 2011)
 
  Roland Dubillard - Portrait  
 
Portrait de Roland Dubillard