Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Renée Vivien

Les chardons - Poéme


Poéme / Poémes d'Renée Vivien





Tu ne seras jamais la fiévreuse captive

Qu'enchaîne, qu'emprisonne le lit,

Tu ne seras jamais la compagne lascive

Dont la chair se consume et dont le front pâlit.

Garde ton blanc parfum qui dédaigne le faste.



Tu ne connaîtras point les lâches abandons,

Les sanglots partagés qui font l'âme plus vaste,

Le doute et la faiblesse ardente des pardons

Et, puisque c'est ainsi que je t'aime, ô très chaste !

Nous cueillerons ce soir les mystiques chardons.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Renée Vivien
(1877 - 1909)
 
  Renée Vivien - Portrait  
 
Portrait de Renée Vivien


Biographie / chronologie

11 juin 1877
naissance à Londres de Pauline Tarn, qui choisira plus tard le pseudonyme de Renée Vivien. Son père, rentier, est d’origine anglaise. Sa mère est américaine. Enfance partagée entre Londres et Paris.