Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Renée Vivien

Le jardin matinal - Poéme


Poéme / Poémes d'Renée Vivien





Viens, les heures d’amour dont furtives et rares…

Le jardin matinal est plein d’oiseaux bizarres.



Chère, je te convoie à ce royal festin.

Je ne veux pas jouir seule de ce matin.



L’aube heurte le ciel comme une porte close.

Viens boire la rosée au cœur blond de la rose.



Bois la rosée ainsi qu’une fraîche liqueur.

Mon cœur est une rose et je t’offre mon cœur…



L’aube a des tons de nacre et des reflets de perle.

La joie est simple et rien n’est aussi beau qu’un merle.



Savourons cette ardeur un peu triste et pleurons

De sentir la clarté première sur nos fronts.



Viens, ma très chère…
A l’est le ciel fardé chatoie,

L’herbe est douce aux pieds nus comme un tapis de soie…



Sans nous préoccuper de l’hostile destin,

Rendons grâces au ciel clément pour ce matin.












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Renée Vivien
(1877 - 1909)
 
  Renée Vivien - Portrait  
 
Portrait de Renée Vivien


Biographie / chronologie

11 juin 1877
naissance à Londres de Pauline Tarn, qui choisira plus tard le pseudonyme de Renée Vivien. Son père, rentier, est d’origine anglaise. Sa mère est américaine. Enfance partagée entre Londres et Paris.