Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Renée Vivien

à mon avril - Poéme


Poéme / Poémes d'Renée Vivien





Répands sur mon front d’insomnie

Tes cheveux d’aurore et de joie,

O toi, ma tendresse infinie,

Avril, mon printemps, mon amour !



Quoi de plus tendre et de plus beau

Que de voir, miracle suprême !

Des roses naître du tombeau !

Cela s’est fait, puisque je t’aime.



Dans mon âme, où l’angoisse est morte,

Le souvenir est effacé…

Donne-moi tes lèvres ! qu’importe

La douleur que fut le passé !



L’oubli me sourit dans tes yeux

Et je dis à la vie en larmes

Un grand hommage silencieux

Car elle a de suprêmes charmes.



Car j’ai, dans ma pauvre existence,

Parmi les jours où j’ai pleuré,

Quelque chose de doux, d’immense,

De lumineux et de sacré !



C’est pour cela que je bénis

Non seulement toi, ma très blonde,

Mais aussi les temps infinis,

L’espace et les cieux et le monde !



J’ai compris quelle aube suprême

Se lève sur le grand néant,

Et qu’on espère, et que l’on aime

Et que l’on meurt en souriant !












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Renée Vivien
(1877 - 1909)
 
  Renée Vivien - Portrait  
 
Portrait de Renée Vivien


Biographie / chronologie

11 juin 1877
naissance à Londres de Pauline Tarn, qui choisira plus tard le pseudonyme de Renée Vivien. Son père, rentier, est d’origine anglaise. Sa mère est américaine. Enfance partagée entre Londres et Paris.