Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Renée Vivien

A la femme aimée - Poéme


Poéme / Poémes d'Renée Vivien





Lorsque tu vins, à pas réfléchis, dans la brume,

Le ciel mêlait aux ors le cristal et l'airain.

Ton corps se devinait, ondoiement incertain,

Plus souple que la vague et plus frais que l'écume.

Le soir d'été semblait un rêve oriental

De rose et de santal.



Je tremblais.
De longs lys religieux et blêmes

Se mouraient dans tes mains, comme des cierges froids.

Leurs parfums expirants s'échappaient de tes doigts

En le souffle pâmé des angoisses suprêmes.

De tes clairs vêtements s'exhalaient tour à tour

L'agonie et l'amour.



Je sentis frissonner sur mes lèvres muettes

La douceur et l'effroi de ton premier baiser.

Sous tes pas, j'entendis les lyres se briser

En criant vers le ciel l'ennui fier des poètes

Parmi des flots de sons languissamment décrus,

Blonde, tu m'apparus.



Et l'esprit assoiffé d'éternel, d'impossible,

D'infini, je voulus moduler largement

Un hymne de magie et d'émerveillement.

Mais la strophe monta bégayante et pénible,

Reflet naïf, écho puéril, vol heurté,

Vers ta
Divinité.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Renée Vivien
(1877 - 1909)
 
  Renée Vivien - Portrait  
 
Portrait de Renée Vivien


Biographie / chronologie

11 juin 1877
naissance à Londres de Pauline Tarn, qui choisira plus tard le pseudonyme de Renée Vivien. Son père, rentier, est d’origine anglaise. Sa mère est américaine. Enfance partagée entre Londres et Paris.