Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Raymond Queneau

PhaËton - Poéme


Poéme / Poémes d'Raymond Queneau





Orpiment pyrite charbon agate... précipices... nuit

[claire semis d'étoiles
L'air incruste de moire l'heure porphyre qui s'ignore...
L'espace dévore le son aux vastes oreilles-Sur les chemins désertés que noirs abandonnent le3

[déments
Le granit devient plus lourd et la gravité de toute

[chose se modifie
Et l'humble héliotrope qui poussait sur le thorax de

[schisto
Roule jusqu'au fond des années funéraires sans char

[et sans maître
La route disparue lo fruit sphère et rubis s'écroule
Son pied s'écorche contre l'océan et le soleil empalé

[cuit à la pointe des monts











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Raymond Queneau
(1903 - 1976)
 
  Raymond Queneau - Portrait  
 
Portrait de Raymond Queneau


Chronologie

Queneau est un véritable acrobate. Toute sa vie il a jonglé entre littérature et mathématiques, malice et gravité, tendresse et dérision, érudition et innocence, humour et amertume. Curieux de tout, il a eu également une ambition encyclopédique ( la liste des livres qu'il a lus et souvent relus, établie par lui même, comporte environ 10 000 titres) et une volonté d'effectuer une recherche permanen