Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Raymond Queneau

Materia garrulans - Poéme


Poéme / Poémes d'Raymond Queneau





la lavande le raisin seo cure à vos soins mégère truo accessoire ne dit pas amen cependant roi fui d'exil



carnaval rose verbe vierge sel de roumain verte neige carnier rude au vert ni sel à la fin le zouave crie grâce



liberté au témoin naval civil superbe épaule brune cceur frappé joue du
Natal le serpent juge un cheval



étoile malabar satin noir l'heure fermée ni nuit ni jour le volet mue année pubère aucune affiche ne chante pouilles



l'hôpital trouble pharmacie trottoirs en huile de foie de morue de l'eau de javel pour les gare de l'iodure pour le municipal



cacahuètes cœur manqué de peu le jeu d'un mur prêt à se rompre attire l'œuf d'un chien désossé carrure faite d'haltère fausses



des cravates de dentelle rouge draguent le fond d'un épi mûr
Nil ou
Volga l'as rétame cardinaux mis en cuisine











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Raymond Queneau
(1903 - 1976)
 
  Raymond Queneau - Portrait  
 
Portrait de Raymond Queneau


Chronologie

Queneau est un véritable acrobate. Toute sa vie il a jonglé entre littérature et mathématiques, malice et gravité, tendresse et dérision, érudition et innocence, humour et amertume. Curieux de tout, il a eu également une ambition encyclopédique ( la liste des livres qu'il a lus et souvent relus, établie par lui même, comporte environ 10 000 titres) et une volonté d'effectuer une recherche permanen