Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Raymond Queneau

Le ciel s'est couvert - Poéme


Poéme / Poémes d'Raymond Queneau





Le ciel s'est couvert de boue et de brume
L'asphalte pâlit
Tous les pieds sont noirs
Un cerceau jaillit propageant l'écume
Le ruisseau s'étend face au boulevard



Le ciel s'est couvert de pluie et d'enclumes
L'asphalte verdit
Tous les troncs sont noirs
L'abeille alertée a soigné son rhume Ça cocotte un peu près de l'urinoir



Le ciel s'est couvert de rage et de plumes
L'asphalte blanchit
Tous les chats sont noirs
Un train se déplace en criant tummtume
Un flic s'est mouché dedans son mouchoir



Le ciel s'est couvert de pus d'apostume
Le ciel a fondu
Tous les trous sont noirs
Une fille embrasse un aimé jeune hume
Un vendeur veut vendre un journal du soir













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Raymond Queneau
(1903 - 1976)
 
  Raymond Queneau - Portrait  
 
Portrait de Raymond Queneau


Chronologie

Queneau est un véritable acrobate. Toute sa vie il a jonglé entre littérature et mathématiques, malice et gravité, tendresse et dérision, érudition et innocence, humour et amertume. Curieux de tout, il a eu également une ambition encyclopédique ( la liste des livres qu'il a lus et souvent relus, établie par lui même, comporte environ 10 000 titres) et une volonté d'effectuer une recherche permanen